Logo_REALISME_201505

Lacouture A_9529Anthony Lacouture, Msc.

Étudiant au doctorat en santé publique à l’Ecole de santé publique de l’Université de Montréal, en cotutelle avec l’Ecole des Hautes études en santé publique (EHESP) et l’Université de Rennes 1 en France.

E-mail: ac.la1544518786ertno1544518786mu@er1544518786utuoc1544518786al.yn1544518786ohtna1544518786

twitter-icon-png-13 @Anthony_Lact         LinkedIn_logo_initials Son profil LinkedIn

Depuis 2013, Anthony Lacouture effectue un doctorat en santé publique à l’Ecole de santé publique de l’Université de Montréal, en cotutelle avec l’Ecole des Hautes études en santé publique (EHESP) et l’Université de Rennes 1 en France. Rattaché au Département des sciences humaines, sociales et des comportements de santé (SHSC) de l’EHESP, au Centre de Recherches sur l’Action Politique en Europe (CRAPE-UMR 6051) et au Département de médecine sociale et préventive (DMSP) de l’Ecole de Santé Publique de l’Université de Montréal (ESPUM), il est sous la supervision de Valéry Ridde, PhD (IRSPUM, Département de médecine sociale et préventive de l’ESPUM), de Christian Dagenais, PhD (Département de psychologie de l’Université de Montréal) et de Jeanine Pommier, MD, PhD (CRAPE-UMR 6051, EHESP).

Son projet doctoral s’intitule « Explorer les relations entre la recherche interventionnelle en santé publique et l’application intégrée des connaissances : une étude rétrospective de cas multiple avec l’approche réaliste ». Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme de recherche RICAP « Recherche et intervention : collaboration entre chercheurs et acteurs politiques », financé par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes). Anthony Lacouture est bénéficiaire d’une allocation de recherche doctorale du Conseil régional de Bretagne et de l’EHESP et récipiendaire d’une bourse doctorale du Réseau en recherche interventionnelle en santé des populations (PHIRNET-RISP) financé par les Instituts de recherche en santé du Canada. Titulaire en 2011 d’une maîtrise en santé publique de l’Institut de santé publique, d’épidémiologie et de développement (ISPED) de Bordeaux (France), avec une spécialisation en évaluation, il a d’abord travaillé à l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), puis à la Chaire Inpes “Promotion de la santé” à l’EHESP. Son parcours universitaire et professionnel repose sur une formation en santé publique mêlant recherche et action, un goût prononcé pour l’intelligence collective, la transdisciplinarité et l’intersectorialité dans la démarche de projet en santé (d’intervention et/ou de recherche), et un intérêt certain pour le partage de connaissances et le retour d’expériences.

Implications :

  • Membre de l’équipe de recherche sur le transfert de connaissances RENARD de l’Université de Montréal
  • Membre d’un groupe francophone d’échanges sur l’approche réaliste en évaluation
  • Membre du ISECN (IUHPE Student and Early Career Network)
  • Membre de la Société française de santé publique
  • Membre de l’Association francophone pour le savoir (Acfas)
  • Réviseur pour des revues scientifiques (Global Health Promotion, Canadian Journal of Program Evaluation)
  • Membre du comité exécutif et délégué au colloque étudiant de l’Association des étudiantes et étudiants en santé publique de l’Université de Montréal (AEESPUM)
  • Secrétaire de l’association PH’Doc des doctorants, anciens doctorants et post-doctorants du Réseau Doctoral de l’EHESP
  • Assistant éditorial. VHPO forum, IUHPE International Union for Health Promotion and Education

Ses intérêts de recherche :

  • Recherche interventionnelle en santé publique
  • Partage et application des connaissances
  • Approche réaliste en évaluation

Quelques-uns de ses travaux:

Contacts:

Linda François, coordonnatrice

+1 – 514­ – 995 – 2403

Pavillon 7101 Avenue Du Parc
Local 3079
C.P.6128, succ. Centre-ville
Montréal, (Québec) H3C 3J7
Mail