Projet de capitalisation d’un projet belgo-sénégalais d’appui à l’offre, à la demande et à la gouvernance des services de santé.

Le PAODES/PAGOSAN se lance dans un processus de capitalisation au Sénégal

Le programme santé belgo sénégalais vise l’amélioration de la gouvernance en santé (PAGOSAN) et l’amélioration de l’offre et de la demande de soins (PAODES) dans cinq régions du Sénégal.

PAODES PAGOSAN capitalisation senegalAprès avoir engrangé pendant 5 ans les informations de base à la capitalisation, les responsables du projet se sont engagés dans la phase d’organisation de ces données pour les rendre intelligibles par toutes les parties prenantes. En effet, plusieurs innovations sont testées dans le cadre du projet et il est important d’en tirer des leçons. De plus, trop souvent les projets internationaux de santé publique ne se donnent pas les moyens de s’arrêter et réfléchir à ce qu’ils ont fait et comment ils l’ont fait pour garder en mémoire leurs succès ou les points sur lesquels il faudrait s’améliorer.

C’est dans ce contexte qu’en septembre 2015, une équipe de cinq experts canadiens, français et sénégalais a été constituée pour soutenir les parties prenantes dans leur processus de capitalisation portant sur plusieurs objets concernant les projets PAGOSAN-PAODES. Il sera notamment question de tirer des leçons sur la mise en place d’une assurance professionnalisée au niveau départemental, sur une tarification forfaitaire subsidiée ou encore sur des processus qui ont conduit à l’amélioration de la qualité des soins et de l’information sanitaire et sociale.

L’objectif final du processus de capitalisation qui s’étale sur deux ans à partir de septembre 2015 est de partager les résultats sous une forme accessible et selon un processus délibératif, le tout pouvant être utile à la guidance technique du projet PAODES et plus largement, au ministère de la Santé et aux acteurs de santé publique internationale.

Un premier atelier de travail en septembre 2015 a réuni une quarantaine de participants afin de définir les concepts, préciser la démarche et sélectionner les thèmes sur lesquels porte la Capitalisation. D’octobre 2015 à février 2016, les différentes équipes ont développé leur plan de travail et ont défini comment elles allaient répondre à leur question de Capitalisation et pour quoi. En février 2016, un atelier de suivi a permis aux équipes d’avancer dans la finalisation de leur plan, d’être sensibilisées aux démarches méthodologiques et aux stratégies de transfert des connaissances. De mars 2016 à septembre 2016, toutes les équipes vont s’atteler à collecter des données et organiser un processus réflexif pour tirer des leçons qu’elles pourront ensuite partager avec toutes les parties prenantes.

Contacts

Valéry Ridde

Coordonnateur

Lui écrire

Les partenaires:

Ministere santé sénégal capitalisation

Logo_REALISME_site2
ctb capitalisationUSI capitalisation