Équité et déterminants sociaux des accidents de la circulation à Ouagadougou, Burkina Faso

Santé publique - Équité et déterminants sociaux des accidents de la circulation à OuagadougouCet article, corédigé par Amandine Fillol, Emmanuel Bonnet, Joanny Bassolé, Lucie Lechat, Amadou Djiguinde, George Rouamba et Valéry Ridde, est paru dans le n° 5 de septembre-octobre 2016 de la revue Santé Publique. Cette enquête-pilote s’étant déroulée à Ouagadougou porte sur les déterminants sociaux associés aux traumatismes des accidents de la circulation en milieu urbain.

Résumé :

Introduction : À l’hôpital Yalgado Ouedraogo de Ouagadougou (Burkina Faso), les traumatismes dus aux accidents de la circulation représentent la deuxième cause de mortalité après le paludisme. On ne connaît pas les déterminants sociaux de ces décès car peu de recherches sur le sujet existent en Afrique. L’article présente une enquête-pilote de l’adaptation d’un outil d’autopsie sociale aux traumatismes des accidents de la circulation dans un milieu urbain africain pour mieux comprendre les déterminants sociaux impliqués.
Méthode : L’enquête-pilote s’est déroulée du 7 février au 12 avril 2015 à Ouagadougou. La population d’étude comprend les cas fatals et « échappées belles ». L’outil de recueil a été créé en développant le modèle des trois retards. Le mode de recueil s’organise aux services des urgences avec des médecins formés, puis par téléphone et au domicile de l’enquêté.
Résultats : Aux urgences, 497 victimes d’accidents de la circulation ont été admises dont 27 cas échappées belles, huit décès dont six à l’hôpital et deux hors de l’hôpital. Huit entretiens ont été menés. Des liens étroits avec les médecins et une association de l’hôpital ont favorisé la faisabilité. L’étude montre l’importance d’impliquer toutes les parties prenantes pour ce type d’enquête. Toutefois, il faudrait élargir les critères d’inclusion aux victimes présentant des handicaps.
Discussion : Cette étude montre qu’il est possible de créer un cadre favorable au recueil des données sur les déterminants sociaux de la santé pour les accidents de la circulation et qu’il est indispensable de commencer à agir en faveur de l’équité.

 

Correspondance: Amandine Fillol.

 

Citation suggérée et accès à l’article:
Fillol, A., Bonnet, E., Bassolé, J., Lechat, L., Djiguindé, A., Rouamba, G., & Ridde, V. (2016). Équité et déterminants sociaux des accidents de la circulation à Ouagadougou, Burkina Faso. Santé Publique, 28(5), 655–676. http://www.cairn.info/revue-sante-publique-2016-5-page-665.htm

L’autopsie sociale pour étudier les déterminants sociaux des accidents de la circulation et des traumatismes associés au Burkina Faso

Cet article d’Amandine Fillol, Emmanuel Bonnet, Joanny Bassolé et Valéry Ridde, paru ce mois ci dans la Revue d’Épidémiologie et de Santé Publique, est un court résumé d’une intervention d’Amandine Fillol lors du colloque  « Santé et Société » organisé par l’Institut fédératif d’études et de recherches interdisciplinaires santé société (IFERISS), en mai 2015. (suite…)