La pratique réflexive en santé mondiale : expériences et leçons apprises de jeunes chercheur.e.s et intervenant.e.s

La recherche en santé mondiale implique divers acteurs et secteurs, tous concernés par les enjeux sociaux de la santé. Au cours de la dernière décennie, l’intérêt des chercheurs pour la réflexivité en santé mondiale s’est amplement développé. La réflexivité s’avère être une composante cruciale de toute forme de pratique professionnelle, allant de l’enseignement à la recherche, visant à produire des transformations sociales. Elle permet de s’interroger sur ses propres pratiques pour les améliorer. Au vu de l’évolution et des changements de pratiques et des contextes en santé mondiale, il semble primordial de sensibiliser et initier la relève (chercheurs et intervenants) dans une démarche de réflexivité pour permettre de garantir le développement d’interventions cohérentes, adaptées au contexte, et qui répondent aux objectifs communs au développement social.

Dans cette optique, la chaire de recherche REALISME a démarré en 2016 un processus de réflexivité avec un groupe d’étudiants en santé mondiale. Ce processus donnait lieu à l’hiver 2018 à l’organisation d’un atelier réflexif en collaboration avec la Communauté Étudiante de Santé Mondiale de l’Université de Montréal (CÉSM). (suite…)

Cahiers REALISME – Num. 14, Novembre 2017

logo cahiers realisme

Numéro 14, Novembre 2017

Analyse du processus de planification et budgétisation opérationnelle du secteur de la santé en Afrique de l’Ouest : l’exemple de la Côte d’Ivoire


Auteurs:

  • Mathieu Tchetche, Sociologue et Anthropologue de la santé, Université Alassane OUATTARA.
    Courriel : tchetcheom@gmail.com
  • Mamadou Samba, Agrégé en santé publique, Université Félix Houphouët Boigny.
    Courriel : samba.mamadou@gmail.com
  • Noël Nahounou, Médecin de santé publique, Directeur-Pays de HFG-Abt Associates.
    Courriel : noelnahounou@gmail.com

 

Résumé:

La recherche de solutions pour améliorer la performance des systèmes de santé en Afrique subsaharienne mobilise de nombreux chercheurs. La présente étude s’inscrit dans ce contexte. Elle a pour objectif principal d’analyser et de comprendre le problème d’alignement dans les processus de planification et de budgétisation du secteur de la santé en Côte d’Ivoire. L’approche qualitative a été utilisée. Une revue documentaire et des entretiens individuels approfondis auprès d’un panel d’experts Ivoiriens en santé publique ont été réalisés.

Les résultats révèlent une situation de désalignement caractérisée par une incohérence entre le budget annexé au plan opérationnel du service de base et le budget réellement alloué à celui-ci. L’analyse révèle que ceci influence négativement la capacité du système de santé à fournir des soins de qualité. Les facteurs de cette situation résident dans les contextes de réalisation des deux processus, dans leurs missions, puis dans un jeu de position et de pouvoir des acteurs institutionnels et individuels qui y sont impliqués.

En définitive, ces résultats invitent à ce que l’alignement des deux processus se fasse à partir de l’animation de cadres de concertation multisectorielle pour la santé au plan local, régional et national avec un leadership effectif de la partie nationale et une appropriation communautaire.

Mots-clé : Planification, budgétisation, système de santé, Afrique subsaharienne, Côte d’Ivoire.

Télécharger l’article complet

Retour vers la collection complète des Cahiers REALISME

Cahiers REALISME – Num. 13, Juin 2017

logo cahiers realisme

Numéro 13, Juin 2017

Stagnation du faible taux d’adhésion à la mutuelle de Dar Naïm, Mauritanie : une analyse causale approfondie


Auteurs:

  • Maria-Pia Waelkens
    Correspondance: mpwaelkens@gmail.com ; Tél.: + 32 478 739 728
    Université libre de Bruxelles (ULB), Ecole de santé publique, Bruxelles, Belgique
  • Bart Criel, PhD
    Institut de médecine tropicale (IMT), Département de santé publique, Unité financement de la santé, Antwerpen, Belgique
  • Samia Laokri, PhD
    Université libre de Bruxelles (ULB), Ecole de santé publique, Centre de recherche politique et système de santé – Santé internationale, Bruxelles, Belgique ; Tulane University, School of Public Health and Tropical Medicine, Department of Global Community Health and Behavioral Sciences, USA
  • Yves Coppieters, PhD
    Université libre de Bruxelles (ULB), Ecole de santé publique, Centre de recherche politique et système de santé – Santé internationale, Bruxelles, Belgique

 

Résumé:

Contexte: Après dix années de fonctionnement et malgré une assistance technique intensive, le taux d’adhésion à la mutuelle de santé de Dar Naïm en Mauritanie stagnait à 3,8% de la population cible. L’Institut de médecine tropicale (Anvers, Belgique) a assuré un suivi scientifique de la mutuelle pour la période 2003 – 2012. Plusieurs obstacles à son expansion ont été identifiés et des plans d’action ont été élaborés pour y remédier, mais sans succès en termes d’amélioration de la performance.
Objectif: Pour comprendre les causes de cette stagnation, nous avons exploré les facteurs explicatifs de la persistance du faible taux d’adhésion malgré l’identification des causes directes et de pistes de solution.
Méthodes: Dans cette étude rétrospective, nous avons fait une analyse du matériel recueilli au cours des dix années à l’aide d’une approche systémique centrée sur les processus internes de la mutuelle, les dynamiques sous-jacentes et les interactions complexes qui ont influencé les résultats.
Résultats: Franchir le pas de la planification à la mise en œuvre a été le principal obstacle à l’expansion de la mutuelle de Dar Naïm. Trois aspects particuliers de la mise en œuvre ont fait obstacle : (1) la réticence à s’écarter des procédures routinières dont la pertinence n’était pas certaine ; (2) la sous-estimation de la complexité de la mise en œuvre et par conséquent des compétences de gestion requises, et (3) l’influence primordiale du contexte social préexistant sur le style de gestion des leaders et leurs relations avec d’autres acteurs.
Conclusion: Les décideurs qui souhaitent renforcer les mutuelles de santé pour avancer vers la couverture sanitaire universelle, doivent introduire une professionnalisation de la gestion des mutuelles et solliciter l’appui de structures qui favorisent l’intégration des mutuelles à la fois dans le système de santé et dans les services publics locaux. La formation des gérants doit les
préparer au processus de la mise en œuvre du changement en tenant compte des interactions au sein de la société.

 

Mots-clé : Mutuelles de santé, Couverture sanitaire universelle, Étude de la mise en œuvre, Management, Afrique sub-saharienne.

Télécharger l’article complet

Retour vers la collection complète des Cahiers REALISME

Cahiers REALISME – Num. 12, Février 2017

logo cahiers realisme

Numéro 12, Février 2017

Nouvelles contributions de l’approche qualitative dans l’évaluation des interventions en santé mondiale

Couverture du cahiers realisme numéro 12: Nouvelles contributions de l’approche qualitative dans l’évaluation des interventions en santé mondiale
Auteurs:

  • Loubna Belaid
    École de Santé Publique de l’Université de Montréal (ESPUM), Centre de recherche du centre hospitalier de Université de Montréal (CRCHUM) Montréal, Canada.
  • Oriane Bodson
    Économie politique et économie de la santé. Faculté des sciences sociales de l’Université de Liège, Belgique.
  • Oumar Samb
    Département des sciences de la santé, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue,
    Canada.
  • Valéry Ridde
    Institut de Recherche en Santé Publique de l’Université de Montréal, (IRSPUM), École de Santé Publique de l’Université́ de Montréal (ESPUM), Montréal, Canada.
  • Anne-Marie Turcotte-Tremblay
    Institut de Recherche en Santé Publique de l’Université de Montréal, (IRSPUM), École de Santé Publique de l’Université de Montréal (ESPUM), Montréal, Canada.

 

Résumé:

Dans le champ de l’évaluation des interventions en santé, l’usage du qualitatif est souvent limité à la compréhension des perceptions des acteurs impliqués dans les interventions ou l’analyse des processus mis en branle. Des entretiens ou des discussions de groupes sont organisés pour comprendre la perspective des acteurs. Cette approche est importante à l’analyse des interventions et mérite d’être développée et poursuivie. Cependant, elle reste assez traditionnelle et classique.
Dans cet article, nous souhaitons partager plutôt notre expérience de tentatives d’innovations méthodologiques dans l’usage du qualitatif pour l’évaluation des interventions en santé mondiale. Nous présentons quatre exemples innovants i) comprendre la fidélité d’une intervention, ii) analyser l’hétérogénéité des effets, iii) appréhender les effets sociaux et iv) étudier les conséquences non intentionnelles d’une intervention. À partir de ces quatre exemples, nous décrivons comment les méthodes qualitatives ont été mobilisées pour répondre à nos questions d’évaluation. Nous montrons également la pertinence et les défis d’utiliser ces méthodes.

 

Mots-clé : Objectifs du Millénaire pour le Développement, Objectifs du Développement Durable, santé publique, Nations Unies, cadre mondial de développement.

Télécharger l’article complet

Retour vers la collection complète des Cahiers REALISME